Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 et 6 décembre

8 Décembre 2015 , Rédigé par V.G.A. Escrime

Coupe du Monde à Doha pour nos deux internationaux seniors.

Sur 188 tireurs Alexandre Blaszyck termine à la 29e place après avoir perdu de peu en T32 contre un Yannick Borel très en forme qui monte sur le podium. Chez les dames (159 au départ), Sarra Besbes termine à la 33e place.

À Saint-Maur, les dames senior se retrouvaient pour le championnat de ligue (individuel et par équipe). Samedi, l’équipe 2 de Saint-Maur (Cindy Bonjean, Angélique Corli et Laurence Maurice) se classe 3e sur 6. En individuel, dimanche, 17 tireuses s’affrontaient. Laurianne et Lucie finissent 2e et 3e, suivies d’Angélique 7e, de Laurence 11e et de Cindy 14e.

Bravo à tous !

5 et 6 décembre

Nous laissons ensuite la parole à notre envoyé spécial de Rodez, Aymeric, qui a accepté d’accompagner les 6 garçons en Circuit national cadets. Qu’il en soit vivement remercié !

Week-end à Rodez

Début de compétition mouvementé : sur 6 tireurs, 3 arrivent à 5 minutes du départ du train… après une brève course de mise en jambe, c’est parti pour sept heures de train pour rejoindre Rodez.

5 et 6 décembre
5 et 6 décembre

Après quelques perles, la dream team arrive dans cette sympathique ville escarpée. 25 minutes de marche en côte pour atteindre enfin l’hôtel – très sympa au demeurant – et, après s’être débarrassée des housses, la dream team trouve enfin un restaurant, tout à fait adapté pour un régime végétarien, proposant des burgers avec jusqu’à six steaks.

Les choses sérieuses commencent le lendemain matin avec les poules.

Max se rate quelque peu – doux euphémisme – et est éliminé avec une unique victoire ;

Paul fait un peu mieux et accède au tableau d’élimination avec deux victoires ;

Loris, Antoine et Gautier font mieux avec trois victoires et autant de défaites ;

Louis, catastrophique dans son premier match perdu 5-1 avec autant de flèches sur la pointe adverse, assure comme une bête le reste de ses matchs et termine à cinq victoires.

Le tableau principal sera fatal à Paul et Gautier qui perdent lors du premier tour, alors que Loris, Louis et Antoine se qualifient pour le dimanche, dans un manque flagrant d’esprit d’équipe, annihilant toute velléité de grasse matinée chez leurs petits camarades (et leur accompagnateur…).

Pour se consoler, on réitère notre repas diététique, après avoir erré pendant une heure dans Rodez by night, très jolie ville mais manquant visiblement cruellement de restaurants abordables en centre-ville. À noter une particularité surprenante de la ville : on monte toujours, sans jamais descendre ! (je vous jure…)

5 et 6 décembre
5 et 6 décembre5 et 6 décembre

Les poules du dimanche sont un peu moins réussies que celles de la veille puisque Loris n’arrive pas à faire une victoire et gagne donc d’entrée un ticket pour la douche, sans passer par la case tableau, alors que Louis se prépare un deuxième tour de tableau difficile en terminant 65e des poules avec trois victoires (obtenues après avoir été mené 4-3 ou 4-1). Antoine alterne les très beaux matchs (ses deux victoires 5-2) et quelques matchs catastrophiques (mention spéciale au match perdu en 25 secondes…).

Le premier tour de tableau est une formalité pour Louis qui mène 8-2 (dont une touche donnée) pour s’imposer finalement sur le score de 15-7. Antoine souffre un peu plus puisque, s’il arrive à égalité au premier tiers-temps, il n’arrive pas à échapper aux flèches de son adversaire et finit par s’incliner 15-12.

Le deuxième tour est beaucoup plus compliqué pour Louis qui croise le numéro un des poules (ça lui apprendre à faire nawak en poule !) et peine à toucher seul après un début de match difficile. Il s’incline finalement sur le score de 15-10.

Bilan final sur 268 tireurs : Louis 56e, Antoine 92e, Loris 126e, Gautier 162e, Paul 199e et Maxime 241e.

Du coup : on a réussi à prendre un train plus tôt ! J

5 et 6 décembre
5 et 6 décembre5 et 6 décembre5 et 6 décembre

Les phrases du jour :

« c’est comme ceux qui portent un haut du Real et un pantalon de Madrid »

« un sandwich à la viande de grizzly » (faut le mériter quand même)

« elle a clignoté des yeux »

« elle était comment ta greffe ? / heu… Nutella-chantilly »

« j’ai pas eu faim du week-end / Normal vu ce que tu as mangé sur la piste… »

"J ai l’air gentille comme ca mais en fait....non ! " Après avoir mis un 5 0 par équipe

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article